Moonight Figueras

Une pute pas chère?

Quand on parle des clubs de la frontière espagnole, on pense souvent aux prostibules géants avec des passes pas trop chères. Les clients et les filles sont nombreux et c’est parfois un peu la jungle. Toujours situé le long de la NII mais à l’entrée de Figueras, le Moonight est un club différent. Certains clients parlent du Moonlight ou même juste du Moon. Des panneaux publicitaires annonçant le Moonight permettent de le repérer de loin et de se garer sur le petit parking de l’établissement.

Sélection obligatoire au Moonight

En termes de dimension, on voit que le Moonight est bien plus petit et qu’il ne peut accueillir autant de clients. De manière classique, il faut s’acquitter de 15 euros pour le droit d’entrée ce qui donne droit à une boisson alcoolisée. Par contre, la sélection au faciès est assez claire : pas de jeunes braillards en survêtements. Un maghrébin pourra entrer s’il présente bien. Pour un français de souche par contre, il est possible de venir en short et en tongues. Du coup, l’ambiance est très différente de celle du Paradise : le Moonight reste un lieu feutré avec un bar excellent et des clients aisés plutôt agés.

Un bar comme les autres ?

moonight-figueras

Les prostituées du Moonight sont les mêmes que celles des autres clubs (elles y ont souvent déjà travaillé) mais au lieu d’être dénudées en bikini fluo, elles sont habillées comme si elles sortaient pour aller draguer : talons, jupe, petits vêtements sexy. On se croirait dans un bar chic à Bordeaux, Strasbourg ou Paris. Ces jeunes femmes sourient ouvertement aux sugar daddy présents pour les inciter à les aborder. Le but est de donner l’impression au client qu’il séduit la fille dans un bar classique. Ce jeu est assez sympathique même si tout le monde est conscient que tout cela n’est que de la comédie et qu’elles restent des professionnelles du sexe qui couchent pour un (gros) billet.

Des tarifs élevés au Moonight

La tranquillité du Moonight se paye au prix fort! Pour jouer le joli coeur, il faut avoir le portefeuille assez épais. En théorie, la demie-heure de prestation sexuelle coûte 85 euros dans une chambre de base mais beaucoup de filles veulent la chambre avec douche qui coûte 125 euros. La différence entre les deux prestations est qu’il y a une chambre avec un bidet et une chambre avec une douche pour se laver!

Sans parler d’arnaque, on peut dire tout de même que le client est un peu le pigeon de l’affaire! La plupart des filles ont déjà bossé au Dallas et ce n’est pas parce qu’on paye plus cher qu’on est forcément mieux traité! La fille peut toujours être charmante en bas et se révéler glaciale ensuite. A vous d’avoir les bons feelings et de toujours bien négocier. Petit secret qui n’en est pas un : les filles traitent mieux les clients récurrents…

Des show strip tease magnifiques au Moonight

On pourrait croire que le Moonight est un club pas très intéressant car cher mais ce ne serait pas lui rendre justice. Sa principale particularité est que la soirée est ponctuée de shows très réussis avec des danses érotiques et un strip tease sur une chanson. Les filles réalisent des acrobaties façon lap dance pour le plaisir des yeux des clients. Il y a aussi un show lesbien très sensuel avec une douche éclairée sur scène. Ces shows méritent à eux seuls une soirée passée au Moonight à siroter son cocktail (cliquez ici pour voir les shows du Moonight en vidéo).

En résumé, le Moonight est vraiment un club dans lequel on peut passer un bon moment quand on veut faire une coupure dans la soirée pour apprécier la beauté des danseuses et l’ambiance relax. Il est possible aussi de monter en négociant bien mais ce ne sera pas le club où on jouera les tireurs d’élite sous peine de faire très mal au portefeuille!