Les prix du Lady Dallas

Une pute pas chère?

On parle souvent de prostitution low cost en faisant référence au Lady Dallas. C’est vrai dans la mesure où il est légèrement moins cher que les autres maisons closes environnantes. Ce qu’il faut retenir, c’est que payer plus cher, ce n’est pas avoir la garantie d’un meilleur service loin de là!

Prix de l’entrée au Lady Dallas

La première taxe à verser en se rendant au Dallas, c’est le prix à l’entrée. Cette entrée est obligatoire pour accéder à la salle et donne droit à une boisson soft ou alcoolisée. L’entrée a longtemps été à 10 euros puis est passée à 12 euros et enfin 15 maintenant. Le plus dur ensuite quand on rentre dans la salle, c’est d’arriver au bar sans se faire accoster définitivement par une prostituée. Le souci avec les tickets de boisson, c’est que cela incite à la consommation d’alcool alors que la Guardia Civil et la gendarmerie font des contrôles. Cela peut aussi amener à être moins performant avec les filles. Au Dallas, les doses d’alcool sont très légères ce qui est une arnaque mais permet de faire baisser un peu le degré d’alcoolémie.

Prix des putes au Dallas

La grille des tarifs des putes est par contre assez facile. On n’est pas dans un FKK allemand où les choses sont clairement établies mais on ne doit pas payer plus de 50 euros la demie-heure. Si on prend une heure, on paiera 100 euros donc. Si la fille sent qu’elle a affaire à un pigeon, elle essaiera de faire payer plus cher en demandant 70 ou 80 euros et elle n’aura pas peur de dire que c’est le tarif habituel (rappelez-vous qu’elles sont douées pour le mensonge). Pour l’argent, on remet directement la somme à la fille en mains propres. Une fois que le billet a changé de main, vous n’avez plus le pouvoir…

La passe s’entend pour un rapport sexuel avec éjaculation. Si vous jouissez avant, la passe est finie. Si vous durez plus longtemps, la prostituée vous demandera de finir vite. Quand on baise une pute du Dallas, ce n’est pas une relation romantique mais un service sexuel basé sur l’argent, il ne faut jamais l’oublier. Les prostituées du Lady’s Dallas ont toutes le même discours en bas dans la salle pour affirmer qu’elles vont bien s’occuper du client mais dans la chambre, il y a les bons coups et les arnaqueuses…

La taxe préservatifs et draps

La dernière chose à payer avant de baiser c’est un petit kit hygiénique qui comprend un drap à usage unique et un préservatif. Ils font payer ce kit 5 euros (il n’y a pas de petits profits). C’est la “mama” qui récolte les sous, une femme plus âgée qui s’occupe du nettoyage et essaie encore à ce moment de vous arracher un euro supplémentaire avec un sourire en invoquant le service. Libre à vous de donner ou pas (si vous êtes de bonne humeur), mais il n’y a rien d’obligatoire et à part vous tirer la gueule, la femme de ménage ne peut pas faire grand chose de plus.

Le coût final d’une passe au Lady Dallas

Faisons le total. Pour baiser au Lady Dallas, la somme minimale qu’il faut débourser, c’est donc une entrée puis une demie-heure avec une jeune femme et le kit d’hygiène, soit un total de 70 euros.